Chaufferie bois

La municipalité a engagé une étude de faisabilité sur l'installation d'une chaudière à bois déchiqueté à la mairie.

L'ensemble des bâtiments situés à la mairie et dans sa proximité sont tous chauffés par des systèmes différents. La mairie est chauffée à l'électricité, l'école primaire est chauffée au fuel domestique, l'école primaire au gaz ainsi que le bâtiment qui abrite le logement ainsi que l'espace jeunes.
Après avoir fait réaliser un bilan énergétique des bâtiments en 2011, le conseil municipal s'est penché sur le problème des moyens de chauffage utilisés et de leur entretien.
En effet, à l'école primaire, la chaudière fuel est agée et devra être rénouvellée prochainement. A l'école maternelle, le système utilisé tombe régulièrement en panne en raison de sa fragilité et les coûts des réparations sont onéreux à la longue. A la mairie, si la solution retenue lors de sa construction était économique, elle s'avère onéreuse au niveau de la consommation électrique.

A partir de ces constats, l'équipe municipale a entamé une réflexion sur un éventuel système de chauffage collectif permettant de chauffer l'ensemble des bâtiments à partir d'une seule chaufferie.

déchiquetage du bois en forêtLa commune fait partie du Pays Seine et Tille, lequel compte sur son territoire un grand nombre de massifs forestiers sous-exploités, qui offrent un gisement conséquent de combustible peu onéreux et renouvelable à proximité de la commune.

Plusieurs communes du Pays, comme Saint Seine l'abbaye ou Francheville par exemple, ont déjà mené des projets de chaufferie bois avec des résultats intéressants.
Une délégation d'élus municipaux est d'ailleurs allée visiter les installations de Francheville pour se rendre compte du résultat et pour avoir une idée des travaux à engager.

Une étude de faisabilité a été commandée au cabinet d'études CSI afin de valider la solution technique envisagée, de chiffrer les coûts, de l'investissement et d'exploitation ultérieurs.

Le cabinet a rendu son analyse détaillée à la commission travaux. 

facade nord est de la mairieLe projet consiste à installer dans le sous-sol de la mairie une chaufferie à plaquettes de bois déchiqueté ainsi qu'un silo de stockage du combustible.
Une chaudière gaz serait couplée à la chaudière bois pour faire l'appoint lors des périodes de grand froid ou en inter-saisons. 

Un réseau de chaleur enterré alimenterait l'école maternelle, l'école primaire et le bâtiment communal. Des radiateurs seraient installés à la mairie.

Les intérêts du projet sont multiples.

  • Utiliser une énergie renouvelable issue de forêts locales
  • Sortir de l'utilisation quasi unique des énergies fossiles
  • Permettre à la filière bois locale de se développer
  • Diminuer l'empreinte carbone de la commune par l'utilisation d'une énergie renouvelable et local

Les travaux devraient débuter à l'automne 2013, pour une mise en route au début de la pleine saison de chauffage.

Coût

Le projet est estimé à 264000 €uros HT.

Sur ce montant, le Conseil Régional de Bourgogne associé à l'ADEME finance le projet à hauteur de 53%, le Conseil Général de Côte-d'Or finance 18 % du projet et la part d'auto-financement restant à charge de la commune s'élève à 29 % soit 75 000€ HT.

 

Retrouvez d'autres informations sur le site du Pays Seine et Tille.