Renforcement de l'église

L'église du village a subi des travaux à différentes époques.

Malgré tout le soin apporté à la construction à l'époque, le temps a fait son oeuvre et provoqué une désolidarisation de la tour de l'église.

Une fissure est apparue il y a plusieurs années à la jonction entre la tour et la nef du bâtiment. D'abord infime, cette fissure s'est élargie au fil du temps, avec le risque de voir un jour la tour s'effondrer.

 

Vue de la fissure côté ouest de la tour

La municipalité a décidé il y a 2 ans, de trouver une solution à ce problème. Ainsi en 2019, une étude de sol a montré que le terrain sur cet angle de l’édifice s’était légèrement affaissé et que c’est la nature même du sol qui était en cause.

Une étude a donc été menée en relation avec l'architecte Dominique JOUFFROY afin de définir la meilleur solution et d'en faire une estimation.

L'entreprise URETEK, spécialisée dans le travaux de reprise en sous-oeuvre a été retenue pour réaliser les travaux.

Les travaux

La solution préconisée par l'architecte a été mise en oeuvre par l'entreprise URETEK, basée en région parisienne.

Elle a consisté à injecter sous haute pression, à plusieurs hauteurs différentes et à des points très précis, une résine expansive qui a compacté, voire soulevé légèrement le sol afin d'en faire un bloc de près de 3 mètres de profondeur sous les fondations de l'édifice.
Cette technique innovante a déjà permis de diminuer de manière vignificative la fissure importante entre l'église et la tour.

injection de la résine expansive

pied de la tour après injections

Dans un second temps, l'entreprise de maçonnerie GIRARDET viendra consolider le lien entre la tour et l'église par des tirants en fibre, réparer les désordres et refaire les enduits endommagés, de manière à ce que l'édifice ne porte plus de traces visibles.
Ces travaux sont prévus à la fin du troisième trimestre 2020.

Le coût total de ces travaux est d’un peu plus de 33 000€ TTC hors maîtrise d’œuvre. Près de la moitié (15 500€) est financée par la collecte de dons qui a été organisée par la Fondation du Patrimoine. L’autre moitié se répartit entre l’abondement de la Fondation du Patrimoine (3 000€), le Conseil départemental dans le cadre de son action en faveur des patrimoines communaux  (8 272€) et la Région Bourgogne Franche Comté en partenariat avec la Fondation du Patrimoine dans le cadre de son soutien aux actions de restauration des patrimoines religieux non classés ( 6 481€) dont la demande est encore en cours d’instruction. Le solde est à la charge de la commune.

D’ici à la fin de l’année, l’église du village aura donc retrouvé de sa superbe et pourra continuer à être le témoin des grands évènements de la commune.